5 déc. 2007

30 000 iPhones vendus en 5 jours, est ce beaucoup ?

Comme tous les midis, je parcours en diagonale les titres de la presse high tech, avec un peu partout en Une la performance commerciale de l'Iphone par Orange.
30 000 iPhones vendus en 5 jours soit une moyenne de 6000 par jours.

La magie des chiffres, c'est qu'on peut leur faire dire ce qu'on veut. 30 000 c'est énorme, sans doute. Notons qu'en Allemagne et au Royaume Uni, c'était beaucoup plus (10000 par jour dans le 1er cas, 8000 dans le second). Je ne parle pas des USA, vu que la taille de la population n'est pas comparable.

Ceci dit, au 1er regard, vu le tapage médiatique (bravo Steve), ce chiffre ne semble pas si extraordinaire que cela. Pour voir de quoi il retourne vraiment, il faut donc analyser les chiffres et les perspectives d'un peu plus près.

a) La période est très courte, et donc pas très significative. Orange maintient son objectif de 100 000 iPhones d'ici la fin de l'année, et 400 000 sur 2008 (sans doute en escomptant la version 3G). Donc la moyenne attendue sur un peu plus d'1 mois dopé par la période de Noël est de 3000 par jour. Est ce beaucoup ?

Orange dispose d'un parc de 20 millions de terminaux en France, qui se renouvelle tous les 3 ans en moyenne (estimation personnelle: je suis preneur des chiffres officiels): Soient une moyenne de 18 000 mobiles par jour. l'iPhone représenterait donc un peu plus de 16 % des ventes d'ici fin décembre. Pas mal du tout, sachant qu'Orange propose au minimum une cinquantaine de terminaux distincts en package et sachant qu'il s'agit d'un terminal haut de gamme avec un abonnement haut de gamme.

b) La moitié environ des clients sont de nouveaux abonnés. Il faut se rappeler que le marché du mobile ne progresse plus vraiment en nombre d'abonnés, de l'ordre de 200 000 par trimestre, soient 66 000 par mois environ. Les parts de marchés sont peu fluctuantes, même si ces derniers temps Orange était plutôt à la traîne, avec environ un gain de 60 000 abonnés par trimestre( soit moins proportionnellement que ses 47 % de marché global). Si la proportion de nouveaux clients captés par l'iPhone se confirme, Orange gagnerait donc 50 000 clients en 1 mois rien que sur ce produit, et au moins 100 000 clients par trimestre ensuite, et ceci en clients haut de gamme. Ajoutés aux 60 000 clients trimestriels qu'ils gagne déjà, cela représenterait 160 000 nouveaux clients, soit 80% de la croissance moyenne du parc observé ces dernières années. Et là, les chiffres deviennent vraiment extraordinaires bien entendu.

Il reste à savoir bien entendu à combien d'exemplaires se seraient écoulés les derniers exemplaires haut de gamme de Nokia ou de Blackberry s'ils avaient bénéficié d'un tapage médiatique aussi conséquent. Mais tout le monde n'a pas le talent marketing de Steve Jobs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire