29 janv. 2008

La Chine en passe de devenir le leader de la high tech mondiale.

C'était déjà le cas depuis 7 ou 8 ans en terme de production de produits high tech, ceux ci devenant de plus en plus élaborés et à la pointe au fur et à mesure de la maitrise des savoirs faire par les chinois, ceci grâce d'une part à une politique très intélligente de transfert de savoir faire, mais pas seulement comme le pensent beaucoup d'occidentaux.

Le Chine depuis près de 15 ans maintenant a une politique centrée sur l'innovation, avec 2 axes d'efforts considérables:
* Une formation de masse de qualité, avec un nombre d'ingénieurs et de doctorants dépassant ceux de l'union européenne et des USA réunis, gage d'une redoutable compétitivité technologique future,
* Des efforts de R&D colossaux, pouvant être comparés aux niveaux d'investissements en capacités de production des firmes étrangères sur son territoire.

Résultat: D'après une étude menée par le Georgia Tech, pour la 1ère fois depuis la seconde guerre mondiale, les USA devraient d'ici 2 ou 3 ans perdre leur 1ère place dans la domination technologique mondiale, avec une moindre capacité de développement de leur R&D et de leurs technologies que les chinois, et surtout en perdant avance sur leur prinipal atout compétitif pour l'instant, à savoir la capacité de convertir leurs découvertes de R&D en produits et services commercialisés.

Reste une seule faiblesse mais de taille coté chinois, qui leur empêche de détenir déjà cette suprématie: Leur culture de fraude généralisée qui les amènent culturellement plus à copier qu'à inventer. Mais c'était également le cas des japonais dans les années 1950 ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire