10 févr. 2010

Peugeot vaut 5,2 milliard pour 50 milliards de chiffre d'affaire.

La valorisation des actifs industriels, dans le cas présent la société Peugeot, reste à des niveaux ridicules.
Alors que le moindre investissement dans le secteur automobile, une des seules industries restantes en France derrière l'agroalimentaire, et avec la pharmacie et l'aéronautique, se chiffre en milliards d'euros, le groupe PSA lui même qui emploie près de 100 000 personnes en France ne vaut que 5 milliards.

Certes la valorisation montre les perspectives du secteur, pris en tenaille entre la future concurrence indo chinoise d'une part, l'épuisement progressif de l'énergie pétrolière de l'autre (à plus long terme pour cette dernière certes - sans doute domage pour la planète d'ailleurs), mais cette valorisation reste effrayante si on la compare à celles sociétés de services et sociétés Internet (valorisation multiple du chiffre d'affaire et non pas une décimale de celui ci), qui font vivre beaucoup moins de monde. A méditer !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire