17 juin 2010

Rakuten rachète PriceMinister pour 200 millions

Le leader français du net n'est désormais plus français, mais japonais :

PriceMinister, le géant français du net, qui a en particulier supplanté Ebay dans l'hexagone et qui est bien implanté dans différents pays d'Europe, s'est en effet vendu au groupe japonais.

2 petites surprises:
a) PriceMinister est rentable et avait les moyens de se développer seul, ce qui est quasi unique dans le microcosme de l'internet français. Il s'est quand même vendu à un groupe étranger. Pourquoi ?
Car les investisseurs de PriceMinister voulaient sortir, ce qui est normal pour des sociétés de capital risque. La voie royale pour leur permettre de sortir était la bourse.
PriceMinister a malheureusement du renoncer à entrer en bourse fin 2008, du fait de la crise et de la chute boursière qui s'est ensuivie.
Une seule voie de sortie restait alors aux investisseurs de PriceMinister: Le rachat. Et comme il n'y a pas en France ni en Europe d'acheteur potentiel (PriceMinister aurait pu éventuellement être une cible pour de grands groupes français ou européen tels que Carrefour, ... si cela entrait dans leur stratégie ), c'est un japonais qui a raflé la mise.
L'autre grand du Net français, Meetic, devrait suivre d'ici peu. Il est d'ailleurs déjà à moitié sous la coupe d'un géant US.

b) Pour la 1ère fois, l'acheteur n'est pas américain. Ici il s'agit du géant japonais de commerce électronique Rakuten, qui avait racheté Buy.com il y a quelques mois.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire