26 mai 2011

Innovation: Le gap entre l'idée initiale et son marché.

Vous avez eu une idée géniale. Vous vous êtes battu pour lancer le produit correspondant, puis quelques années plus tard vous vous appercevez que ni l'usage ni le marché ne sont ceux que vous aviez imaginé. C'est ce qui nous est arrivé chez Nevisto, où avec notre technologie nous avons eexploré une bonne dizaine de business model, pour enfin percer.
Le marché sur lequel nous avons réussi , nous y avions pensé dès l'origine entre 2 ou 3 cibles potentielles, mais c'était à la fois le moins intééressant et celui fortement déconseillé par les sociétés de capital rrisque que nous avions consulté ("il n'y a pas de marché sur ce secteur, et vous n'aurez pas les moyen d'y aller s'il y en avait un ...)

Rassurez, tout inventeur passe par là. Quelques exemples de citations célèbres:

1895 Auguste Lumière, coinventeur du cinématographe :
"Mon invention sera exploitée pendant un certain temps comme une curiosité scientifique, mais à part cela elle n'a aucune valeur commerciale quelle qu'elle soit."

1899 Charles Duell, directeur de la Commission des brevets américains (sic)
"Tout ce qu'on peut inventer a été inventé."

1911 Maréchal Foch:
“Les avions sont des jouets intéressants, mais sans valeur militaire.”

1932 Albert Einstein:
"Il n'y a pas la plus petite indication que l'on puisse obtenir un jour de l'énergie nucléaire. Cela impliquerait de pouvoir désintégrer l'atome à volonté.’’

1943 Thomas Watson, fondateur d'IBM:
"Je pense que la demande mondiale en ordinateurs n'excédera pas cinq
machines."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire