23 oct. 2011

Lytro: Une nouvelle révolution dans la photographie

Le lancement de Lytro marque sans aucun doute une nouvelle étape dans le domaine de la photographie. Pour certains, cette nouvelle avancée peut être considérée comme équivalente au passage de l'argentique vers le numérique.  Sans aller jusque là, on peut quand même comparer cette évolution à celle induite par la lancement des appareils photos compact.





La technologie de Lycro combine une suite logicielle, déjà disponible, mais peut d'être sous d'autres formes sur la plupart des logiciels photos, y compris ceux intégrés par défaut sur de nombreux APN (appareils photos numériques) et un nouveau type de prise de vue.

a)  La composante logicielle permet de retoucher une photo en fonction de divers paramètres (couleurs, exposition, ... mais aussi focus et profondeur de champ, ceci sur toute la photo ou uniquement su un point de celle ci.  Jusqqu'ici rien de révolutionnaire, sauf qu'il s'agit d'un logiciel de retouche très poussé intégré à cet APN.
b)  La vraie révolution se situe ailleurs.  Alors que les logiciels de retouche photo ne peuvent trop faire évoluer les photos sur les dimensions focus et profondeur de champs, au risque de détériorer la qualité d ela photo, Lytro permet d'aller beaucoup plus loin.   Lors de la prise de vue, cet appareil permet en effet de capter et de conserver tout le spectre lumineux d’une scène sur n’importe-quel point de celle-ci dans l’espace.

Du coup, une fois la photo prise, il est possible au niveau du logiciel de disposer de l'ensemble de ces informations pour retoucher celle ci sur tous les aspects souhaités.  Un peu donc comme si on avait plutôt qu'une photo conservé tout un ensemble de photos tirées au même instant avec différents types de réglages,  puis fusionné le tout dans un fichier image résultant.
De ce fait, il est probable que le format de stockage utilisé, (ou inventé s'il s'agit vraiment d'une fusion ) génère des photos ou des méta données d'une taille très conséquente.  Logiquement ces méta fichiers sont conservés quelques part, et une image résultante d'un format standard (type .jpg) est affichée sur l'écran.

Nul doute que la concurrence ne tardera pas à réagir et à prendre le pas sur Lytro, avec des désigns sans aucun doute beaucoup plus élaborés.

Avant même le lancement de Lycro,  Adobe avait présenté un spectaculaire filtre de suppression de flou pour Photoshop, annonciateur lui éqalement d'une révolution dans le domaine du traitement des images: Avec un tel logiciel, la qualité des capteurs ne sera plus l'apha et l'omega de la qualité des futures photos.  Des évolutions logicielles époustouflantes sont sans aucun doute bientôt à venir !


Pour me contacter:
Profil de Ghislain Moncomble sous Viadeo.
Ghislain Moncomble sous Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Mon profil sous Twitter
Ghislain Moncomble sous Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire