27 févr. 2013

Verylastroom, pour économiser, réservez votre hôtel au dernier moment.

Sans doute un concept qui va beaucoup faire parler de lui, directement décliné de celui de Lastminute.com  et équivalents dans le monde du voyage.

En clair, il s'agit d'attendre le plus tard possible  pour louer sa chambre d'hôtel, sachant que dans un tel cas le client est souvent en position de force (soit la chambre reste vide, en pure perte donc, soit le patron loue la chambre à un prix modeste, mais réalise tout de même des revenus sur cette location).
Du coup, à la fois le client qui verra son prix baisser sensiblement, et l'hôtel sont gagnants.

Avec VeryLastRoom, le concept est même poussé à son extrême, puisque leur application montre la baisse des prix en temps réel de midi jusqu'à 2h du matin, selon la date limite acceptée par les hôtels pour louer leur chambre, ...  quand il leur en reste. 

Au total, les réductions peuvent atteindre jusqu'à 70% du prix affiché ! 

Les 2 atouts du site sont de ne pas avoir à négocier et bien entendu d'être connecté au booking des hôtels partenaires pour vérifier en permanence les chambres restées libres.

Le service outre Internet est disponible sur smartphone, ceux qui recherchent ainsi en dernière minute étant souvent en déplacement ...  Et particulièrement percutant quand on sait que plus de la moitié des réservations hors période de rush se font dans l'après midi pour le soir même.
A déconseiller fortement lors des périodes de rush tels que les grands salons à Paris, ...  car si vous ne comptez que là dessus,  vous allez très certainement dormir à la belle étoile ...

L'application, déjà en tête des téléchargement coté plateformes mobiles en France est limitée pour l'instant aux grandes villes françaises.


http://verylastroom.com/ Pour réserver votre hôtel à la dernière minute




Pour me contacter:
Profil de Ghislain Moncomble sous Viadeo.
Ghislain Moncomble sous Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Mon profil sous Twitter
 Ghislain Moncomble sous Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire