21 mars 2013

Restrictions du budget de l'armée et aide aux logements sociaux

Réduction du budget des armées: 
Le gouvernement réfléchit enfin à une baisse de dépenses en alternative à une augmentation des recettes, via une nouvelles pression fiscale. Un bon point donc.
Malheureusement,  cette diminution va se concentrer sur un seul et même secteur, à savoir la Défense. 

Stupide et bassement politique.
*  Stupide car l'effort est gigantesque, de l'ordre de 50 000 à 100 000 postes supprimés selon les scénarios(en intégrant les fournisseurs en France), concentré sur une seule filière.
*  Stupide car les compétences ne se décrètent pas en 1 jour et qu'à un tel niveau de rupture, la perte de compétence des armées mettra plus de 20 ans à se reconstruire, si reconstruction il y a, alors même que le reste du monde se réarme rapidemment, Chine en tête.
*  Stupide car nous perdrons un des seuls moyens de pression efficace à l'internationnal,
*  Stupide car nous allons perdre des emplois industriels dans un des rares domaines où la France a encore un savoir faire reconnu internationalement.

*  Bassement politique car on s'attaque à un secteur sans grand risque:  La grande muette ne manifestera pas dans les rues, et on peut donc escompter étouffer l'affaire.
*  Bassement politique car l'armée ne vote pas majoritairement à gauche.  Donc ce n'est pas l'électorat de Hollande qui sera touché.  Oublié la promesse "président de tous les français" ...
*  Bassement politique car ce ne sont pas les plus gros foyers d'économies potentielles.  Pour mémoire, coté éducation nationale, la France a le 5ème budget par enfant des pays de l'OCDE (jusqu'à 18 ans, universités exclues donc) et le 63ème niveau de résultat par enfant...  C'est et de très loin la plus grande source de faible efficacité en  France, et donc là qu'il y aurait le plus intérêt à rationaliser.  Mais il s'agit d'un électorat traditionnel de Hollande ... et une source de gros conflits sociaux.
Au pire, une politique de saupoudrage de la baisse des dépenses aurait été moins dramatique.

Aide au bâtiment par la réduction de la TVA sur les logements sociaux: 
A contrario, là il s'agit d'une bonne décision.
Les emplois du bâtiment et de la construction sont par nature peu délocalisables.  Une aide au secteur se traduit donc directement par des embauches et du pouvoir d'achat en France.
Sans compter que la France compte dans ses rangs quelques géants des matériaux de construction, tels lafarge, Saint Gobain, ... et que donc cette politique de relance aura peu d'impact direct sur la balance commerciale.
Quant à la limitation de l'aide aux logements sociaux, certes il s'agit d'une limitation, mais nos marges de manoeuvre budgétaires sont faibles, donc à ce niveau le gouvernement a raison de se limiter.

Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire