15 janv. 2014

Une inflexion économique majeure ?

Enfin une inflexion économique porteuse d'avenir peut on penser, et un virage à 180 degrés par rapport à la politique des 18 1er mois de François hollande, marqués par un emballement des dépenses essentiellement en faveur de son électorat (dont 30 000 création de postes coté éducation nationale, pourtat déjà en sureffectif par rapport aux pays voisins (Allemagne, Belgique, Suisse, ...) et avec des résultats en net retrait.

Donc des annonces qui vont dans le bon sens, mais pour l'instant très floues, non chiffrés, avec des moyens de mise en oeuvre non connus  et surtout ...  qui ne sont que des annonces ...

Très floues et non chiffrées: 

a)  milliards d'euros de réduction de charge pour les entreprise d'ici2017.   Très bien .... peut être.

Si c'est 30 milliards d'euros en cumulé d'ici 2017, c'est disons le clairement nul puisque c'est ce qui est déjà annoncé dans le pacte de compétitivité (10 miliards par an)
Si c'est 30 milliards an à partir de 2017, il y aura effectivement de quoi relancer l'investissement, et 2 à 5 ans plus tard l'emploi suivra.  C'est que qui a été fait depuis 2000 avc succès en Allemagne (sauf qu'en France on pense que l'emploi précèdera ou sera concomitant avec l'investissement, une ineptie certes entretenue par le MEDEF pour obtenir ce qu'il veut)

b)  50 milliards d'euros de réduction de dépenses d'ici 2017.  Là aussi à préciser.
Si c'est en cumulé, c'est ce qui est déjà prévu, donc rien de nouveau.
Si c'est 50 milliards d'euros de dépenses en moins par an en 2017,  ce sera une très très bonne nouvelle.  Bien entendu, les moyens pour y parvenir ne sont pas évalués donc ...

A voir dans l'année 2014 ce qu'il en restera au delà des annonces.  Mais on va dans le bon sens pour l'emploi du futur en France si cela se traduit en pratique.


Pour me contacter:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire