6 nov. 2012

Suite comparatif impôts sur plus value de cession par pays

Dans un 1er post ce matin, je montrai l'incroyable complexité des procédures fiscales sur les plus values de cession de parts de sociétés en France,  par rapport aux pays avec lesquels nous sommes en concurrence.

Mais la complexité adminsitrative n'est qu'un aspect du problème.

Dans un post sur son blog au style inimitable que je vous conseille de lire,  Hastable nous permet de regarder ce que cela donne en termes de résultat, à savoir combien vous aller payer.

Une compilation en quelques graphiques:

 
 
 
 
 
 
 

Jusqu'ici, c'est assez simple.
On peut comparer rapidemment ces pays entre eux via le graphique  ci dessous:
 
 
C'est encore simple.  Pour ce type d'impôt, la Suisse et la Belgique sont préférables aux autres pays.  Suivent le Royaume Uni, les USA et l'Allemagne.


Et le dernier graphique, issu des règles ultra complexes décrites dans le 1er post,  permettent de traiter du cas de la France:


Et oui,  on est vraiment mal barré.  Non seulement la France a les taux les plus confiscatoires des pays étudiées, mais en plus, notre fiscalité est incompréhensible.
Sauf à un niveau:  En France, on déteste les entrepreneurs et on ne veut pas d'eux.  Là, le message est tout de suite plus compréhensible ... et ses impacts sur l'exil fiscal se comprennent aisément.

Pour me contacter:
Mon profil Ghislain Moncomble Viadeo.
Profil de Ghislain Moncomble sous Google+
Mon profil sous Linkedin
Mon profil sous Twitter
Mon profil sous Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire