13 mars 2013

Exil fiscal - Dassault envisage de quitter la France !

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe, et elle est désolante.
A cause de cette menace de fiscalité confiscatoire, à savoir la fameuse taxe à 75% dite anti riches par certains, anti entreprises par d'autres, c'est désormais Dassault système, le second éditeur logiciel européen, et de très loin le numéro français qui envisage de quitter la France.
Son PDG y réfléchit lui même sérieusement et avoue à demi mot que plusieurs de ses principaux responsables ont du s'y résoudre.
Il faut dire que cet éditeur a une envergure mondiale, et qu'il est difficile d'expliquer a de hauts potentiels (et pas seulement aux hauts potentiels étrangers) que s'ils s'établissent en France, on leur prendra 75% de leurs revenus,  contre 36% en moyenne ailleurs.

Au final de nouveaux salaires et pouvoirs d'achats qui iront se dépenser à l'étranger, de façon cumulative,  de quoi augmenter encore le coût astronomique de ces mesures (débiles)  pour la France.

Il est vraiment temps que monsieur Hollande, qui a annoncé hier à Dijon des mesures douloureuses, annonce que cette mesure stupide ne sera pas appliquée.  Je sais bien que la principale opposition actuelle au gouvernement se situe à l'extrême gauche et non pas à droite, et qu'il faut leur donner des gages, mais le bien du pays en dépend et cela devient urgent.


Pour contacter l'auteur Ghislain Moncomble:
Contactez Ghislain Moncomble sous Viadeo.
Ghislain Moncomble sous Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Mon profil sous Twitter
Ghislain Moncomble sous Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire