12 sept. 2013

La taxation de l'exédent brut d'exploitation des entreprises - EBE: Info ou intox ?

Un article du Huffingtonpost qui fait peur à toutes les start-up françaises, et aux delà à toutes les entreprises industrielles en France.

En simplifiant, notre gouvernement aurait décidé,  j'espère qu'il s'agit bien du conditionnel, de taxer les entreprises non pas sur leurs résultats (bénéfices), mais sur l'exédent brut d'exploitation.

En clair, cette mesure vise à pénaliser de façon drastique les investissements des entreprises, tant en terme d'équipements que de recherche et développement donc, puisque tout cela est amortissable.
Dans un souci de simplicité à la française, il y aurait plein de petites exceptions, par exemple une taxation au delà de 3 millions de chiffre d'affaire (valeur pouvant être atteinte très vite en dehors des secteurs d ela vente immatérielle).
.
Ce serait une 1ère mondiale bien entendu, puisqu'au pays au monde n'a jamais imaginé de taxer l'investissement ni encore moins la recherche, c'est à dire l'emploi et le potentiel de demain.  D'habitude, les gouvernements cherchent plutôt à les inciter ...

Alors cette hypthèse du gouvernement est elle une blague ou est elle vraiment envisagée ?

Si par malheur elle se confirme, ce n'est plus à une multiplication par 4 de l'exil fiscal auquel qu'on va assiter, mais plutôt à une explosion à un niveau jamais vu ...

Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire