28 janv. 2014

Le pacte de responsabilité ne peut pas créer d'emploi

Je viens de lire un article intéressant que j'ai trouvé sur le site, emploi-2017.org,  que je ne connaissais pas d'ailleurs.
Il reprend les résultats de multiples études publiées sous toutes les latitudes et qui donnent toutes peu ou prou le même résultat.  

A savoir que les grandes entreprises, même si elles représentent la majorité des offres d'emploin du fait du simple renouvellement naturel ou du turn over de leurs effectifs, ne crèent pas d'emploi.   Elles ont même tendance de façon naturelle (recherche de l'efficience ) à en détruire si on les prend globalement (pour masquer les différences conjoncturelles entre celles en phase de croissance et celles en stagnation et ou en décroissance).

De leur coté les entreprises moyenne prises globalement en crèent relativement peu.

Et celles qui en crèent massivement sont les TPE, les start-up ... et toutes les futures créations d'entreprise.  Donc une politique volontariste de création d'emploi doit en priorité se tourner vers ces dernières.

Et à partir de ces faits connus, cet article, qui peut être consulté ici, fait le rapprochement avec le fameux pacte de responsabilité, que Hollande veut négocier avec les organisations patronales, avec comme objectif ni plus ni moins que de créer 1 million d'emplois. 
Sauf que ces organisations patronales, MEDEF en tête, représente les entreprises qui ont les moyens d'entretenir de tels représentants, à savoir les grandes entreprises, et quelques grosses PME.  En clair Hollande et son gouvernement, comme tous les gouvernements français depuis 50 ans qui ne comprennent rien à l'économie (je fais une petite exception pour R Barre, mais il n'avait pas tous les pouvoirs ...), négocie avec des interlocuteurs qui ne peuvent pas créer d'emploi, et non pas avec ceux qui peuvent en créer, comment créer des emplois.

Un peu comme si pour connaître les besoins des personnes souhaitant bâtir leur maison et relancer la construction, l'état interroge uniquement des milliardaires qui possèdent déjà au minimum chacun 3 châteaux.  Il en sortira vraissemblablement un prêt aidé dédié à faciliter l'aménagement des espaces verts, sans effet sur la relance de la construction.

Il en va de même pour la création des STE et futures start-ups:  elles ont un besoin crucial en phase d'amorçage, et on va pondre via ce pacte des mesures ...  d'assouplissement des charges des travailleurs pour les grandes entreprises. 

Je ne dis pas qu'il n'y aura pas d'effet, mais cet effet ne sera pas une création massive d'emploi.  Plutôt une baisse des licenciements des grandes entreprises.

Ce que l'article ne dis pas non plus, et qui serait utile pour déterminer si le pacte du sieur Hollande peut créer des emplois, c'est une connaissance du cycle de création d'emploi, dans le cadre d'une politique de l'offre que Hollande entendrait favoriser. 
Et ce cycle s'étale sur plusieurs années: En clair,  les investissements d'aujourd'hui sont les emplois de demain. 
Pourquoi:  car ces investissements crèrent de nouvelles parts de marché, qu'il faut satisfaire en augmentant les capacités de production, et l'emploi qui va avec.  Et là cela vaut également pour les grandes entreprises, en augmentant la proportion de celles qui sont en phase de croissance.
Mais penser que les emplois vont se créer en 1er est une ineptie ...  Pas avant 3 à 5 ans pour une politique de l'offre ...



Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire