27 janv. 2014

Les journalistes sont ils encore compétents ?

Le métier de journaliste cela s'apprend, et il y a même des écoles pour cela.

Et à notre époque où n'importe qui peut, en particulier à l'aide des blogs en partuculier, mais aussi des articles sur les réseaux sociaux tels Facebook, Viadeo, Google + ou autres Linkedin, sans compter Twitter à une moindre échelle, peut s'improviser éditeur de contenu, ou en tout cas peut multiplier les articles parfois bien détaillés et pointus  (pas avec Twitter s'entend), les journalistes sont soumis à une très rude concurrence.

Un blog comme A la découverte des services Internet est ainsi mieux référéncé sur les sujets de ses articles que pas mal de journaux spécialisés, c'est dire !

Le principal argument mis en avant par les journalistes pour se différencier est leur professionalisme.  En particulier, ils clament haut et fort que leurs sources sont vérifiées et certifiées.   Bref, selon eux, contrairement aux bloggueurs et autres auteurs amateurs, ils ne publient pas n'importe quoi et ne relaient pas les rumeurs.

On est cependant en droit d'en douter fortement.  Et les preuves à l'appui ne manquent pas.
D'abord leurs sources sont souvent les mêmes, c'est à dire des points uniques tels que de grandes agences de presse (ils se contentent alors souvent de relayer l'information en retouchant un peu les articles) ou des organismes spécialisés tels ..   ou ... (lien vers panorama)  qui leur fournissent leurs communiqués de presse.

Et la preuve de ce manque de discernement et de leur capacité à diffuser n'importe quoi est éclatant.
Rien qu'au niveau High Tech, ce dernier mois j'ai relevé des inepties incroyables, pourtant rediffusées partout.

*  Le 1er concerne Amazon et ses drones.
La nouvelle a fait le tour du monde via les rédactions interposées.  Et les bloggueurs ont même relayé ces inepties dans un très bel ensemble. Il n'y a eu que Pierre Chapaz pour s'en offusquer .
De quoi s'agit -il ?
 Tout simplement un mode de livraison innovant pour vos futurs colis ...  par des drones !  des sortes d'hélicoptères automatiques qui vous livreraient tout chez vous directement.

Du grand n'importe quoi quand on sait le prix de ces joujous, l'impossibilité de guider de tels engins en extérieur au moindre souffre de vent, le fait qu'il faudrait un opérateur sur place pour les guider, les autorisations de vol aux compte gouttes,  l'énergie nécessaire.
Bref de la débilité à l'état pur.
Imaginez un tel engin à l'état stationnaire devant votre porte, avec un petit bras articulé qui en sortirait pour activer votre digicode, un autre qui pousserait la porte pour entrer dans l'immeuble, puis un système ultra intelligent qui repèrerait votre boite à lettre, et un autre procédé super génial qui déposerait ce colis dans la bonne boîte.
A mourir de rire ?   Non .  Pour les journalistes c'est crédible.  Ils ont visiblement bien vérifié leurs sources ...

* Le second concerne aussi Amazon via un brevet qu'ils auraient déposé.
Ce dernier permettrait de vous préparer votre commande à l'avance, avant même que vous ne pensiez à acheter l'article, grâce à une exploitation habile du Big Data des habitudes des clients.
Ah aha ah
Notez quand même les déclencheurs de l'histérie journalistique.  Il suffit de leur mettre quelques mots clés mystérieux mais à la mode, tel qua Big Data, data mining, brevet  et en autre sésame un grand nom, par exemple ici Amazon,  et ça court.  Sans réfléchir une seconde aux inepties qu'ils vont diffuser, qui relèvent pourtant ici de la psychologie mathématique , ils courrent et diffusent.  Quels bandes de ... professionnels ...

*  Dernière nouvelle qui fait courir tout le monde:  Facebook va disparaitre, ou plutôt perdre 80% de ses membres d'ici 5 ans.  Pourquoi ?
Ce sont des grands noms de la science (ici des chercheurs statisticiens réputés   -  le 2ème sésame qui permet de raconter n'importe quoi) qui ont comparé sa courbe de croissance avec celle des virus dans une boîte de pétri.  Cela augmente très vite puis cela chute.  DONC (et ce donc est une débilité totale bien entendu, mais comme ce sont des experts qui le disent, les journalistes le croient) Facebook va chuter.   D'ailleurs ces statisticiens ont vérifié leur dire (leur modèle statistique pardon) sur la croissance et quasi dispartion de Myspace.
Bien entendu, il faut statistiquement quelques milliers de cas de vérification du modèle pour qu'il puisse prétendre au nom de modèle (et là, il n'y a que Myspace).
Bien entendu, Myspace a disparu à cause d'une concurrence proposant un meilleur produit (Facebook d'ailleurs ledit concurrent,  rien à voir avec une propagation de virus donc ...).
Donc si Facebook doit disparaitre, ce sera sous les coups de boutoirs d'une autre technologie, par exemple en provenance des mobiles.   Mais nul ne le sait à l'avance.
Sinon, si on prend le même raisonnement stupide, les smartphones devraient aussi voir leur nombre chuter de 80% dans 5 ans (puisqu'on suivi la même courbe que Facebook ...).

Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire