26 févr. 2014

Modizy La mode de ceux et celles qui vous ressemblent

J'avais évoqué ce site mi 2013  lors d'une levée de fonds de 210 000 euros en indiquant que le concept me plaisait.
Mais il m'aura fallu plus d'un an pour écrire un article détaillé sur Modizy , le service qui s'autoproclame spécialiste du social shopping.

L'idée phare de ce service créé mi 2012 en simplifiant sa promesse à l'extrême: vous permettre de découvrir les articles et vêtements de mode en fonction de ceux de personnes qui ont le même profil que le votre, ou que en tout cas vous suivez de près.   Il ne s'agit toutefois pas d'un nouveau comparateur d'articles type MaFringue

Le site en lui même ressemble un peu à une boutique en ligne, avec possibilité coté shopping proprement dit de rechercher les articles par thématiques, mais aussi marques, voire niveaux de prix.  Et il y a du choix, puisque Modizy revendique 60 000 articles de 6 000 marques de mode différentes !
A noter que comme beaucoup de sites récents, il ne fonctionne pas sur les version d'Internet explorer antérieures ou égales à IE 9, ce qui sur PC le prive tout de même de près de 30% de sa clientèle potentielle.  Vu les montants levés dans ses différentes augmentations de capital (70 000 euros fin 2012 puis 210 000 euros mi 2013), si j'étais investisseur, j'aurai trouvé à redire ...

Mais le principal intérêt et la principale différenciation de Modizy sont ses fonctionnalités de shopping dites social.  Qui en pratique constituent d'ailleurs un embryon de réseau social.
En clair, vous pouvez, en 1er lieu après vous être créé un compte, parcourir le site et liker ou disliker (donc indiquer si vous aimer ou pas) chaque article que vous consultez.   Vos préférences seront donc publiques (ce qui ne signifie pas que chacun aura accès à votre profil:  Vos données restent privées,  et seuls vos goûts et couleurs préférées sont partagées, ce qui vous permet selon Modizy d'influencer la mode.

Les fonctions de réseau social vont plus loin puisque via Modizy, vous pouvez créer votre espace public sur lequel vous allez partager vos choix, mais aussi poster des commentaires, vous créer des listes préférées et même créer votre propre blog de mode en quelques clics !   De quoi devenir un influenceur important si vous y consacrez du temps.

Et coté récompenses, vous pouvez obtenir en avant première la liste des promotions commerçant par commerçant des badges de récompenses, donnant droit à des réductions exclusives ...  Une incitation à participer, et coté Modizy, un 1er niveau de business model, puisque la plateforme se rémunère soit au lead soit à la commission sur les ventes des articles des e-commerçants référencés.
L'intégration des articles proposés se fait en effet de 2 façons différentes selon les e-commerçants référencés.  Pour certains, il ne s'agit que d'affiliation, et le client est alors renvoyé vers la boutique en ligne correspondante une fois qu'il a fait son choix.  Pour d'autres, mis en avant car ils rapportent plus, les visiteurs n'ayant alors plus besoin de quitter Modizy pour effectuer tout le processus y compris payer leurs achats.

Sachant que désormais, Modizy a rajouté une seconde corde à son arc en commercialisant en marque blanche sa place de marché et les algorithmes de recommandation inclus dans celle ci.   Toute une série d'API (interfaces de programmation) à priori simples d'utilisation (je n'ai pas vérifié) ont été développées pour permettre à d'autres boutiques en ligne de proposer leurs fonctions sociales, avec comme principal intérêt pour ces boutiques tierces de mobiliser leur clientèle, et par là même de les fidéliser.


Modizy Le social shopping dédié à la mode


Articles en relation avec le monde de la mode:
ASOS   le géant britanique de la mode en ligne

Chic Place  Voyagez dans les plus grandes boutiques d'Europe

Carnet de Mode  La place de marché des créateurs de mode


Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire