14 févr. 2014

Revenez - Je veux vous taxer ! Le cri d'amour intéressé d'Hollande aux entreprises françaises à l'étranger

Une vraie carricature que cette visite de Hollande aux entreprises françaises de la Silicon Valley !
Et qui se résumé en 5 mots:  Revenez je veux vous taxer !

L'ensemble de sa visite a été en effet consacrée aux avantages comparatifs coté création d'entreprise et aides à la création d'entreprise entre USA et France.
Si on se limite à ses critères, il y a certes un avantage coté USA, mais pas aussi évident qu'on le croit.  En effet, si on se limite à ces critères, les levées de fonds très conséquentes et beaucoup plus aisées aux USA (mentalité favorable à la prise de risque) sont en partie contrebalancées par les aides d'état d'un coté par l'intermédiaire d'OSEO et du statut  JEI (jeune entreprise innovante) comme déjà évoqué ici, et par des couts salariaux nettement inférieurs à compétence égales à ceux de la Silicon Valley.

Mais si on rajoute en France l'interdiction d'échec (allant jusqu'à des fichages en cas d'échec pour ne pas que l'entrepreneur recommence (heureusement, le fichage bancaire a été levé sur ce point il y a 1 an ...) et la confiscation des plus values en cas de réussite allant jusqu'à 63 % de taux de confiscation si la plus value est réalisée en moins de 2 ans ! (en clair, prenez tous les risques, mais vous ne devez en tirer aucun bénéfice)  , on comprend très vite que les entrepreneurs ne sont pas près de revenir ...
Et bien entendu, les seules annonces récentes d'Hollande concernant les entreprises sont des mésures d'aide ... à la création d'entreprise. Ensuite, une fois créée, l'entreprise devient la vache à lait qu'il faut plumer, et là aucune annonce. Le gouvernement s'en tient à sa politique: plumer au maximum les entreprises existantes ...
Surtout quand voit tous les jours que les promesses du gouvernement français n'engagent que ceux qui y croient, comme le nouveau projet de loi que les taxes d'habitation le montre encore aujourd'hui, au mépris de tous les engagements des gouvernements successifs ...  L'instabilité fiscale, encore un épouvantail pour les entrepreneurs...



Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire