31 mars 2014

Ayrault passe à la trappe.

Clap de fin pour l'ex 1er ministre.
Du moins en titre, puisqu'en terme de pratique ou de compétence, il n'était vraiment pas à la hauteur.
Il finira dans les oubliettes de l'histoire, comme son projet d'aéroport de Notre Dame des Landes bien entendu.
Je sais, les décisionnaires dans ce dernier cas étaient indépendants et le fait que Ayrault soit 1er ministre n'avait pas d'influence, sauf que dans un pays aussi corrompu que la France, on va vite voir que privé de son pouvoir, cet projet d'aéroport rejoindra aussitôt  son mentor à la trappe.

Et Hollande suivra d'ici 2 ans, car même s'il a le courage de faire des réformes claires (ce qui reste à prouver bien entendu, et qui sera de toute façon quasi impossible avec la "majorité" très disparate en qu'il a derrière lui (les courants étant vraiment à l'opposé les uns des autres), en partant d'une situation economique et d'une image de l'entreprise France aussi désastreuse (pour mémoire 90% de chute des investissements étrangers en 2 ans, c'est un record absolu), cela sera mission impossible.
Tellement impossible que pour assurer sa ré-élection la seule stratégie intélligente de sa part était de dissoudre le parlement, et de laisser la droite devenir impopulaire en tentant de redresser le pays ... pour redevenir populaire sans rien faire donc ...

Pour contacter l'auteur:
Suivez Ghislain Moncomble sur Viadeo.          Ghislain Moncomble sur Google+

Ghislain Moncomble Profil Linkedin                     Profil Twitter de Ghislain Moncomble

Ghislain Moncomble sur Facebook

Nouveau:
Via le réseau professionnel français Amplement    et
Via le réseau professionnel avec vidéo Csisimple

Aucun commentaire:

Publier un commentaire