23 mai 2013

Site-an-nou, votre site Internet en 3 clics aux Antilles Guyane

A l'origine, cette agence de création de sites Internet a été pensée par des patrons de TPE, artisans, auto-entrepreneurs des Antilles et de la Guyane pour lesquels l’efficacité et la rentabilité des investissements ne sont pas de simples mots.
Site-an-nou est donc une agence centrée sur cette zone géographique française au delà de l'Atlantique et accompagne les entreprises des Antilles Guyane dans la réalisation de leur site internet.

Le marché est tout de même conséquent puisqu'au delà des 2 millions de personnes environ qui peuplent ce bassin de population, il faut savoir que selon l'INSEE 62 % des habitants de cette zone utilisent internet, et que la moitiée de ceux ci font des achats en ligne. Soit au total une cible conséquente de 500 000 clients pour les sites e-commerce adressant cette zone ...

Site-an-nou vise donc spécifiquement ce créneau et propose aux sociétés du secteur de les aider à créez le site internet de leur entreprise sans aucune connaissance technique, sauf peut être savoir télécharger des images ou photos ...

Site-an-nou vise plus spécifiquementdes clients de type TPE (artisans, auto-entrepreneurs, TPE, free-lance, ...) mais aussi des particuliers, en leur offrant la création facile de sites internet, déclinée de façon assez classique: site portail, site vitrine et bien entendu des sites e-commerce.

Bien entendu, leur propre site Internet est particulièrement bien designé, afin d'attirer des clients soucieux de leur propre image (dans ce métier, le cordonnier doit être bien chaussé pour donner confiance). A noter que cette agence "drague" aussi les apporteurs d'affaire et distributeurs de sa solution en leur offrant des compléments de revenus.


http://www.site-an-nou.com/  L'agence de création de sites Internet des Antilles Guyane


Pour suivre l'auteur:
Contactez Ghislain Moncomble sur Viadeo.
Ghislain Moncomble sur Google+
Ghislain Moncomble Profil Linkedin
Profil Twitter de Ghislain Moncomble
Ghislain Moncomble sur Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire